Home / BLOG / Ah bon!? / CFF amendes et monopole?

CFF amendes et monopole?

Nul n’est censé ignorer la loi:

Pour ma part, maintenant, je la connais…

Premier cas, janvier 2010, -8° sur le quai

Ce soir, à 19h11 à Renens, -8°, sur le pas de porte avant le départ du train pour Cossonay, je me suis présenté avec ma fille aux contrôleurs (3), leur expliquant que je devais récupérer mon fils à la gare de Cossonay. Le train va partir, plus le temps de prendre le billet, pouvez-vous m’en vendre un. La “contrôleuse”, visiblement la cheffe, n’a rien voulu savoir “soit vous descendez, soit vous recevez une amende de 80.00”. J’ai prolongé la discussion jusqu’au départ du train, convaincu que nous trouverions une solution.

Durant le trajet, je lui présente mon demi-tarif (valable 3 ans), mon abonnement zone 11 et 12 qui couvre Renens-Bussigny, ainsi que l’abonnement de ma fille. Je propose de prendre le supplément à Cossonay. Madame reste intraitable. Il ne me reste plus qu’à descendre à Bussigny et laisser mon fils sur la quai à Cossonay… Hors de question, j’opte pour l’amende.

L’amende

“Lors d’un contrôle… vous vous trouviez en situation irrégulière”.
Je conteste et leur demande d’être aussi pointilleux sur le libellé de leur amende que sur leurs règles. Je demande une nouvelle facture corrigeant le texte.
Pas possible…

Conclusion

Après moultes échanges et argumentations:

  • “Et si vous avez toute fois un  peu d’humour, je vous rappelle que tous les matins j’utilise la 3ème classe, debout tassé dans le couloir, alors que je paie une 2ème classe. Mais peut-être allez-vous me proposer un rabais de 80.- pour cet état de faits ;-)” 
  • Ceci dit, je suggère de mettre en place une procédure pour le client qui se présente immédiatement au contrôleur avec son abonnement. Il pourrait tout simplement relever l’abonnement et facturer le trajet avec une taxe supplémentaire. S’il peut relever les coordonnées pour une amende, il doit pouvoir le faire pour une facture…

J’obtiens avec regret, ceci:

  • Aussi, à titre exceptionnel et commercial, nous sommes disposés à ne vous facturer que la somme de CHF 30.-, correspondant aux frais administratifs. Nous vous prions de bien vouloir nous verser ce montant au moyen du nouveau bulletin de versement qui vous parviendra ultérieurement. 
  • Bien que cela me dérange d’effectuer un paiement quelconque, vu les circonstances expliquées mainte fois,
    je vais m’acquitter des 30.- à titre exceptionnel également et afin de ne pas perdre plus de temps…

N’ayant plus le courage, le temps, je me résous à payer “les frais administratifs” d’une entreprise au monopole indiscutable. Et qu’en est-il des “frais administratifs” de l’insignifiant petit indépendant que je suis ;-)

Deuxième cas, juillet 2012, mon fils…

“Tous les jours on prends le train, on paie, on achète le demi tarif, les abonnements Mobilis et nos billets hors zone (4 personnes dans la famille, 20 jours par semaine)

Mon fils, adolescent classique, “tête dans le c..”, oublie d’aller diner chez ses grand-parents. Le lendemain, il est prévu qu’il dîne chez eux “en remplacement”. Mais en tant que parfait ado, il part à la dernière et arrive sur le quai, train sur le départ. Tout comme moi en 2010, il se présente au contrôleur sur le pas de la porte. Même discussion, même résultat. Il ne va pas poser un lapin deux jours de suite à sa grand-mère. Il prend le train…

J’écris à nouveau au CFF sans succès:

En réponse à votre courriel relatif visiblement au dossier de votre fils, nous vous informons qu’il ne nous est pas possible d’entrer en matière.
En effet, comme vous en avez été informé en 2010, il n’est pas possible d’acheter un titre de transport dans le train. Le fait de s’annoncer spontanément à nos agents ne peut pas être pris en compte. Nos tarifs et prescriptions se réfèrent à la Loi et à l’Ordonnance fédérales sur le transport de voyageurs. Evaluer de manière subjective la bonne ou mauvaise foi d’un passager reviendrait à ne plus traiter de manière équitable l’ensemble de notre clientèle.
Par le passé, à titre unique et exceptionnel, seuls les frais de traitement vous avaient été facturés. Toutefois, vous comprendrez aisément qu’un voyageur ne peut en aucun cas revendiquer un geste commercial, la responsabilité des CFF SA n’étant aucunement engagée dans une telle situation. De plus, les règles en vigueur sur nos lignes sont connues de votre famille et clairement indiquées aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur de nos convois. Enfin, en gare de Renens VD, de nombreux automates et des guichets sont à disposition. Nous vous adressons, Monsieur, nos salutations les meilleures.

Quelques chiffres

70’200 francs par jour d’amendes, 800 amendes (source 24heures) !

Malgré cette somme importante, les CFF ne peuvent traiter les demandes particulières et re-considerer certain cas (manque de personnel?).
Je serais curieux de savoir sur ces 800 amendes, combien revendique un traitement particulier en tant que client.
Le contrôleur est équipé de matériel moderne, mais il ne peut cocher une case “C’est présenté immédiatement et spontanément, etc…”

Je me demande…

Lorsqu’un client sans billet, en invoquant une urgence, se présente spontanément au controleur qui est à la porte du train sur le départ, les CFF ne lui offre pas d’autres solutions que d’attendre le prochain train!
Ceci, sous prétexte de traiter équitablement tous les clients! Qu’est ce qui est équitable? Donner la même amende au fraudeur installé sur son siège qu’à un client demandant une faveur au contrôleur?
Ou est-ce simplement que les CFF détiennent un monopole et de par ce fait peuvent se permettre de se simplifier la tâche?
A ma connaissance, seule une entreprise sans concurrence peut se permettre d’appliquer de telles règles.

Je ne suis pas innocent…

Je ne me disculpe pas à 100%, nous avons une responsabilité et le fait d’être en retard sur la quai est souvent du à notre désorganisation. Je suis d’accord de payer une surtaxe raisonnable pour traitement spécial ;-)
Mais bon, les CFF ont en décidé autrement. Et c’est regrettable.

Solution?

Pour ma part, j’ai investi mon argent dans un vélo électrique et je renonce à prendre tout les jours la 3ème classe du matin et du soir.
Résultat, gain de temps, grand air, exercice et satisfaction. Je vous invite à vivre cette expérience: Scott e-venture

Articles

About ab

Check Also

Swisscom soigne ses clients?

Un amis peu à l’aise avec la technique m’appelle étonné de constater que dans le …

6 comments

  1. Un jour sur 2 ou 3, je prends le train à Romont pour me rendre à Genève. J’achète mon billet avec mon téléphone à chaque fois…. Je ne sous pas un resquilleur….

    Ce matin, un peu plus dans le brouillard que les autres matins, j’ai bêtement oublié….. Ca fait cher l’oubli.

    Je trouve cela scandaleux. Sur les milliers de passager empruntant les trains en Suisse, seul 800 par jour sont dans une situation exceptionnelle, pourquoi avoir retiré la souplesse de gestion au vas par cas des contrôleurs ?

    Il est pourtant facile de voir sur mon compte, grace a mon abonnement demi-tarif par exemple, que je m’acquitte becs.et ongles de mon billet à chaque fois….

    Les 10CHF de surtaxe avait leur sens…. Mais 90, c’est du racket. Et ce racket est autorisé par la loi….

    Même les contrôleurs sont incommodés par ce manque de flexibilité. Pour preuve, alors que je suis en première classe, il m’a fait un billet de 2eme en me le chuchottant, et s’est excusé maintes fois de la situation.

    Votre cas est encore plus frappant, alors que vous vous annoncez. Moi, j’étais déjà bêtement assis à ma place lorsque je me suis rendu compte de mon oubli.

  2. Le nouveau système d’amende des cff est scandaleux. J’utilise le train régulièrement et suis titulaire d’un abonnement demi-tarif. En revenant d’un voyage d’affaire, mon avion avait un peu de retard et j’ai juste eu le temps de sauter dans mon train en me réjouissant de revoir ma famille et mon nouveau-né. La première chose que j’ai fait une fois mes bagages rangé dans le train était de me loger sur le site cff et d’acheter un ticket. Lorsque j’étais sur le point de valider l’achat j’ai été contrôlé. Le montant de la facture 100.00 CHF. Après téléphone au service de remboursement, impossible de discuter ou de changer le montant.
    J’aimerais poser les questions suivantes au CFF :
    1) Au service de qui sont les CFF ? la population et une plus grande mobilité en suisse ou le bénéfice financier à tout prix pour les actionnaires et cadres ?
    2) Les amendes ont elle pour but d’éviter le resquille ou de générer un revenu financier ?
    3) Est-ce que des suisses sont mis au chômage par ces nouveaux contrôles et quelle est la répartition de nouveaux emplois crée en suisse pour des suisses avec ces nouveaux contrôles ?
    Pour terminer; bravo les CFF vous avez réussi. Dorénavant je prendrai ma voiture à la place du train. Même si ça me coute plus cher et est nocif à l’environnement je n’aurais pas l’impression de me faire plumer par un service publique que je finance par mes impôts.
    Si les nouvelles amendes ont pour but de dégouter la population des transports publiques c’est réussi.

  3. Bonjour,
    Hier à Genève, train régional de 17:33 heure de pointe. J’arrive à la dernière minute, je prends la porte du train la plus proche en me précipitant à l’intérieur afin de ne pas le rater et attendre une demi heure le suivant car je dois aller chercher mon fils au parascolaire. Une fois à l’intérieur je constate deux choses, je suis dans le wagon première classe (n’ai jamais compris l’intérêt d’un wagon première classe dans un train régional qui est souvent bondé et ce wagon vide…) de plus je vois qu’il me seras impossible de rejoindre le wagon seconde classe qui suit car il est plein au point qu’il y a des gens debout entre les deux wagons. Je décide de m’assoir, ma seule erreur semble t’il, à cet instant très précis deux contrôleurs montent. Les deux tiers des personnes présentent dans le wagon étaient dans la même situation que moi, j’ai un abonnement annuel que je prend depuis des années. Je suis sereins. Et là ils commencent à verbaliser… indignations générale de la vingtaine de personnes concernées. Arrêt suivant dix personnes descendent (bizarre… ;-) indignation supplémentaires de ceux qui sont en cours de verbalisation, “et ces gens qui descendent…” Une des personnes qui est debout près de la porte du wagon seconde classe mais qui est encore en première invective un des contrôleurs en lui disant qu’elle le reconnais et qu’elle trouve son comportement et sa manière de s’adresser à nous très limite. Celui-ci lui répond en la menaçant : “Si quand j’ai terminer de verbaliser cette personne vous n’êtes pas entrée dans le wagon seconde classe, je vous verbaliserais aussi !” Elle de rétorquer qu’il lui était impossible d’entrer dans le dit wagon. Et lui de dire qu’il y beaucoup de place dans les wagons suivants… un dialogue de sourds s’ensuit.
    Je demande au contrôleur qui me verbalise de me donner ces noms et prénoms que je puisse faire une contestation auprès des CFF (je ne sais d’ailleurs pas comment m’y prendre…) celui-ci élude la question. Mon arrêt arrive, je dois descendre. J’insiste pour avoir ces renseignements. Il finis par me donner une carte de visite. Je le remercie et descend rapidement. Une fois dehors je regarde la carte. Humour, cette carte est vierge. Une phrase : “Service clientèle CFF: tout ce qui est important pour vous est entre de bonnes mains chez nous.” Font ils référence à l’argent récolté lors de ces contrôles ?
    Je suis dégoûter par ce comportement et par ce manque de bon sens commun. Ils appliquent le règlement à la lettre sans faire preuve d’un minimum d’initiative personnelle. Et même vu la manière avec laquelle ils sont montés dans le train je les soupçonnent d’avoir agis délibérément pour profiter de cette situation connue de surcharge du régional aux heures de pointe pour ce faire de l’argent facile. Sont ils rémunérés aux nombre d’amendes qu’ils récoltent par mois ? Ont ils comme consignent de faire du chiffre au détriment du bon sens ? De ce fait ils s’attaquent à la mauvaises cibles et n’obtiennent en retour que l’indignation, le dégoût et font que d’honnêtes gens qui pensaient du bien des CFF en auront une image dégradée et salie. Peut-être que leur image leur importe moins que leurs bénéfices fais de manière malhonnête sur le dos de gens qui paient déjà des abonnements annuels.

  4. samedi 14 entre la chaux de fonds Neuchâtel contravention pour avoir voyagé en première classe
    sur la base d’un abonnement GENERAL DE 330 -par mois en 2ieme classe=3960 par année d’abonnement pour les trains,cela ne m’est jamais arrivée auparavent cette mésaventure bien couteuse…
    argumentation.
    J’avais une migraine pas possible je suis montée dans le train à la Chaux de fond ce samedi 14 décembre sans prêter attention!!,du fait de cette migraine épouvantable .
    j’étais en première classe !! sous le coup d’un contrôle, avec contrôleur peu aimable, et sans nom! ont m’a remis un papier m’infligeant une amende de 75- de ce fait,j’ai eut beau argumenter courtoisement rien n’y a fait de ce fait je me permet d’écrire au cff souhaitant vivement obtenir gain de cause ,si telle n’est pas le cas je retire mon abonnement général de 3,960 par année.!!!donc j’attends la réponse

  5. Bonjour, mon fils à un abonnement UNIRESO (Genève) mensuel. Nous habitons Versoix. Certains trains au départ de Genève à destination de Versoix transitent par Coppet (VD)et demandent un changement pour revenir sur Versoix. C’est comme ça… Et comme Coppet est sur Vaud – donc hors zones UNIRESO – un charmant contrôleur CFF a collé une amende à mon fils de 15 ans, dans le train no 11068 de Coppet à destination de Versoix, alors même que mon fils lui à présenté son abonnement et expliqué le pourquoi de sa présence dans ce train! je vais donc devoir me fendre d’une bafouille écrite auprès de notre chère Régie Nationale, en espérant que le préposé aux réclamations aura plus d’intelligence que son collègue contrôleur, dont mon fils avait d’ailleurs bien de la peine à comprendre les explications, dû au fort accent du monsieur. A suivre….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *